Gel énergétique : faîtes le bon choix !

Publié le : 15/05/2020 15:48:04
Catégories : Sport

Gel énergétique : faîtes le bon choix !

Tout savoir sur le gel énergétique pour faire le meilleur choix

Quel est le meilleur gel énergétique ? Lequel est fait pour moi et ma pratique sportive ? Pourquoi et comment l’utiliser ? Puis-je faire mon gel énergétique maison ?

Si vous vous posez toutes ces questions, sachez que vous êtes au bon endroit. Nous allons vous apporter toutes les réponses dans cet article pour que vous puissiez faire le bon choix en âme et conscience !

Depuis ces dernières années, le gel énergétique ou gel sport est devenu un élément majeur dans l’offre de produit pour le sport au côté des boissons énergétiques ou encore des barres énergétiques

Tout sportif que nous sommes, que nous soyons sportifs du dimanche ou bien amateurs avertis, nous avons croisé au moins une fois sur les étagères des magasins spécialisés en pratique sportive voire même en supermarché…ces fameux gels énergétiques sous les marques :  Overstim (gel Overstim), Decathlon (gel Aptonia), Apurna (gel Apurna) ou encore Isostar (gel Isostar)…

Dans cet article, nous allons vous détailler ses avantages et ses inconvénients et vous aider à choisir celui qui vous conviendra le mieux en fonction de votre pratique sportive (course à pied, running, marathon ou semi marathon, trail, triathlon, cyclisme…).

Pour tout savoir sur le gel énergétique, commençons par préciser son rôle.

Qu’est-ce qu’un gel énergétique ?

Le gel énergétique a pour objectif d’apporter de l’énergie pendant l’effort sous forme de glucides pouvant être associés à des vitamines et minéraux (nous rentrerons dans le détail de sa formulation un peu plus bas dans cet article).   

Le gel énergétique a donc la même utilité qu’une boisson énergétique ou une barre énergétique.

La seule différence, et pas des moindres, c’est son volume qui facilite son transport.

Néanmoins, il y a 2 remarques importantes à prendre en considération :

Du fait de son volume réduit, il ne permet pas, dans la plupart des cas, d’égaler les apports nutritionnels d’une boisson énergétique et/ou d’une barre énergétique. Il faut donc plus le considérer comme un complément énergétique secondaire.

Pourquoi utiliser un gel énergétique ?

Au cours de sa pratique sportive, nous allons puiser notre énergie ou notre carburant en priorité dans les glucides. Mais nos stocks s’épuisent relativement vite.

Apport énergétique et performance

Dès lors pour pallier ce risque de « rupture de stock » le gel énergétique par sa formulation riche en glucides est une solution intéressante et rapide. Il permet de maintenir un niveau de performance tout au long de notre effort physique.

Précautions d'emploi du gel énergétique en fonction du type d'effort

  • Sur des efforts de courte durée (inférieur à 2h), le gel énergétique peut-être une solution énergétique particulièrement intéressante.
  • Mais sur des efforts plus longs (> 2h voire même beaucoup plus), s’il est consommé en trop grande quantité et de par sa formulation riche en glucides, il peut entraîner des problèmes digestifs (écoeurement, ballonnements, vomissements) voire même une déshydratation.

En effet, lors d’un effort intense notre estomac fonctionne au ralenti car son irrigation en sang est moins importante puisque le sang se concentre au niveau des muscles de nos jambes par exemple en course à pied ou en vélo. 

Notre estomac a donc plus de difficulté à digérer les apports nutritionnels comme les glucides et va puiser dans ses réserves en eau pour les assimiler…et donc aboutir à une déshydratation à terme si la consommation d’eau et/ou boisson énergétique n’est pas suffisante.

Comment bien choisir et utiliser son gel énergétique ?

La réponse à cette question doit se baser sur 2 critères importants :

  • Le type d'effort
  • Les effets énergétiques recherchés

Type d'effort et énergie recherchée

Si vous pratiquez un effort intense et relativement court (inférieur à 2h) vous pouvez opter pour un gel avec un apport en glucides important (en moyenne 40 gr et plus) entraînant une énergie instantanée

Enfin, il est important de rappeler que sur les efforts courts la consommation unique de gel énergétique nécessite tout de même un apport en eau pour faciliter son absorption.

Notre conseil d’utilisation : 1 à 2 gorgées soit 6 à 12 ml de gel toutes les 15 minutes suivies d’1 à 2 gorgées d’eau.

Si vous pratiquez un effort long (bien supérieur à 2h), nous vous conseillons de faire le choix d’un gel avec un apport en glucides plus modéré (entre 20 et 30 gr pour 100 gr) pour une énergie plus progressive.

Attention, lorsqu’on parle d’apports en glucides il faut une juste association entre les glucides dits « rapides » et ceux dits « lents » (maltodextrines) pour prolonger son effort dans les meilleures conditions possibles.

Sur les efforts longs, il est indispensable d’y associer au moins une boisson énergétique de qualité (consultez notre article « Pourquoi et comment bien s'hydrater pendant l'effort sportif ? ».

Notre conseil d’utilisation : 1 à 2 gorgées soit 6 à 12 ml de gel toutes les 30 à 45 minutes suivies d’1 à 2 gorgées de boisson énergétique.

Type d’effort

Effet recherché

Teneur en glucides recommandée pour 100 gr

Conseils d’utilisation

Effort court

(<2h)

Énergie instantanée

Mini. > 40 gr

1 à 2 gorgées soit 6 à 12 ml de gel toutes les 15 minutes suivies d’1 à 2 gorgées d’eau.

Effort long

 (>2h et plus)

Énergie progressive

Entre 20 et 30 gr

1 à 2 gorgées soit 6 à 12 ml de gel toutes les 30 à 45 minutes suivies d’1 à 2 gorgées de boisson énergétique.*

*sur les efforts longs, nous vous recommandons vivement d’associer une boisson énergétique pour compenser les pertes importantes en glucides, protéines, vitamines et minéraux liées à l’effort que seul le gel énergétique ne pourrait compenser.

Quelle est la bonne formule d’un gel énergétique ?

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise formule à proprement dite et que chaque utilisateur doit trouver le gel qui lui convient. Néanmoins certains actifs sont particulièrement recommandés pour soutenir votre organisme pendant son effort et optimiser ses performances :

  • Les glucides en quantité suffisante associant des sucres rapides et complexe (maltodextrines) pour un apport énergétique progressif et régulier.
  • Les minéraux comme le sodium, le potassium, le magnésium, le calcium, le manganèse, le cuivre et le sélénium.  Ils vont améliorer l’hydratation, et désacidifier l’organisme.
  • Les vitamines du groupe B qui favorisent le bon fonctionnement énergétique de l’organisme.
  • Les antioxydants (vitamines C, E, Zinc) qui ont comme leur nom l’indique une action antioxydante qui préserve la force musculaire.
  • Les protéines (BCAA : leucine, glutamine, arginine) qui protègent les muscles, réduisent la fatigue et contribuent au bon fonctionnement digestif ainsi qu'au système immunitaire pendant l’effort.

IMPORTANT :  Ne vous fiez donc pas aux noms des gels tels que gel course à pied, gel running, gel marathon, gel semi marathon, gel trail, ultra gel, gel endurance, gel antioxydant…qui laisseraient à penser que leurs formules correspondent parfaitement à vos besoins pour ce type d’effort ou effet recherché. Soyez en capacité d’analyser et approfondir leurs apports grâce à ces quelques conseils…pour éviter des désillusions le jour J.

Hydraminov Gel+, le meilleur gel énergétique

Consultez le comparatif des gels énergétiques de Nicolas AUBINEAU

Gel énergétique maison, est-ce une bonne solution ?

Le gel énergétique maison peut-être intéressant d’un point de vue économique et en terme de goût personnalisable.

Bien entendu, le fait maison assure également une meilleure connaissance des ingrédients qui le composent et la satisfaction du fait soi-même.

Néanmoins, certains ingrédients peuvent être difficiles à se procurer, les dosages sont parfois difficiles à ajuster précisément et le contenant doit être bien adapté à la texture (plus ou moins liquide) pour faciliter la prise pendant l’effort. 

gel énergétique maison

Voici une recette de gel énergétique maison : 

- Sirop d’agave : 2 cuillères à soupe

- Miel liquide : 1 cuillère à soupe

Jus d’orange :  1 cuillère à soupe

Jus de citron : 1 cuillère à café

- Curcuma : 1 cuillère à café

- Spiruline : 1 cuillère à café

- Extrait de café : 1 cuillère à café

- Sel fin : ½ cuillère à café

Mélangez l’ensemble des ingrédients dans un bol. Vous pouvez ajuster la consistance avec plus ou moins de liquide (jus d’orange, jus de citron) pour un gel visqueux (moins de liquide) ou plus fluide (plus de liquide).

Versez ensuite la préparation dans un contenant adapté et pratique à utiliser au cours de l’effort : gourde, fiole, flasque souple…

Bien entendu, il est primordial de tester votre gel énergétique maison pendant un entrainement pour s’assurer que ses dosages et sa consistance plus ou moins liquide correspondent bien à vos attentes. Pour être fin prêt le Jour J.

Lors de votre effort, n’oubliez pas non plus de bien respecter nos conseils de prise à savoir :

  •   En cas de consommation de gel énergétique uniquement : 1 à 2 gorgées soit 6 à 12 ml de gel toutes les 15 minutes avec 1à 2 gorgées d’eau.
  •   En cas de consommation de gel énergétique et de boisson énergétique : 1 à 2 gorgées soit 6 à 12 ml de gel toutes les 30 à 45 minutes suivies d’1 à 2 gorgées de boisson énergétique.

Laissez-nous vos questions ou remarques en commentaire…c’est toujours un plaisir d'avoir vos retours et d’échanger avec vous. Merci. 

Laissez-nous un commentaire !

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire