Sommeil et Alimentation : Bien manger pour bien dormir

Publié le : 21/06/2019 09:57:14
Catégories : Sommeil / Stress

Sommeil et Alimentation : Bien manger pour bien dormir

Lien entre sommeil et alimentation

Savez-vous que votre alimentation peut influencer votre sommeil ? Voyons quelques nutriments nécessaires pour la détente de fin de journée et l’endormissement.

Quel est le rôle de la Sérotonine sur le sommeil ?

La sérotonine est le neuromédiateur responsable de l’apaisement et du calme nécessaire en fin de journée, et précurseur de la mélatonine qui va favoriser la survenue du sommeil. Un manque de sérotonine va se traduire par des troubles de l’humeur, une irritabilité ainsi que par des troubles du sommeil. La sérotonine est fabriquée dans l’organisme à partir du tryptophane apporté par les protéines, le chocolat noir, les noix, amandes, bananes…Ces choix alimentaires peuvent s’accompagner d’un complément alimentaire pour la détente pour plus d'efficacité.

Quel est le rôle du Magnésium sur le sommeil ?

Le Magnésium aide à réguler l’activité nerveuse, permettant ainsi de relâcher les muscles et de préparer l’organisme au sommeil. Il intervient dans de nombreuses réactions enzymatiques, et notamment dans celles impliquant la synthèse de sérotonine.

Actions des vitamines du groupe B sur le mécanisme du sommeil ?

Les vitamines du groupe B, notamment les vitamines B3, B6, B9, B12, sont nécessaires à la fabrication de la sérotonine et de la mélatonine. Elles participent également à l’équilibre nerveux.

Sommeil et alimentation - encas santéQuelques idées de collation pour bien dormir : 

> 1 fruit ou des fruits secs (noix, noisettes, amandes…) avec 1 carré de chocolat noir
> 1 barre hyperprotéinée avec 1 fruit
> 1 compote sans sucre ajoutée avec 1 carré de chocolat noir et quelques noix

Sommeil et alimentation - aliments à éviterQuelques conseils et aliments à éviter pour bien dormir : 

> Eviter les repas trop copieux (fritures, produits à base de pâte feuilletée, pâtisseries…) le soir : la digestion augmente la température corporelle et mobilise l’organisme, qui a besoin d’une température plus basse pour s’endormir.
> Eviter les excitants en deuxième partie de journée (soda, café, produits riches en vitamine C…)
> Limiter les protéines animales au diner : celles-ci vont apporter de la tyrosine, qui permettra dans l’organisme la synthèse de dopamine, nécessaire en début de journée pour l’entrain et la motivation, mais pas en fin de journée où l’on recherche plutôt l’apaisement, la détente puis le sommeil.
> Arrêter les écrans (télévision, tablette, téléphone, jeux vidéo…) au minimum 1h avant le coucher, la lumière bleue des écrans favorisant l’éveil.