DIGESTION / TRANSIT : NOS COMPLEMENTS ALIMENTAIRES

L’intégrité de l’écosystème intestinal est primordiale. Retrouvez ici tous nos produits pour assurer votre bien être digestif.
Compléments alimentaires digestion | compléments alimentaires transit

NOS RECOMMANDATIONS DE COMPLEMENTS ALIMENTAIRES POUR LA SAISON

Questions fréquentes

L’appareil digestif est composé de plusieurs organes : la bouche, l’oesophage, l’estomac, l’intestin grêle … Et c’est lui qui assure la digestion. Le système digestif humain est responsable de la transformation mécanique et chimique des aliments en nutriments afin qu’ils soient absorbés par l’organisme. Mais quelles sont les différentes étapes de la digestion ? 

- Étape 1 : La bouche premier segment du tube digestif

La digestion commence dès la bouche, avec la mastication des aliments. Dans la bouche les aliments sont transformé sous l’action d’une enzyme digestive que l’on appelle l'amylase. Celle-ci est libérée par les glandes salivaires. Les aliments sont broyés et mélangés à la salive. Ainsi, la salive humidifie les aliments et les enzymes fragmentent les chaînes de sucre et d’amidon. Le bol alimentaire est ensuite envoyé vers l’oesophage.

- Étape 2 : La digestion de l’estomac

Arrivé dans l’estomac, le bol alimentaire va être réduit de deux façons différentes. Tout d’abord, mécaniquement, la paroi de l’estomac (constituée de muscles de contraction) va effectuer un brassage et un broyage des aliments en plus petits morceaux. Et chimiquement, l’estomac va sécréter un acide (acide chlorhydrique) qui détruit la paroi des cellules des aliments, les transformant ainsi en une bouillie dégradé par des enzymes gastriques (ex: pepsine).

- Étape 3 : La digestion de l’intestin grêle

A l’arrivée des aliments dans l’intestin, la vésicule biliaire libère de la bile qui favorise la digestion des graisses. La bouillie parcourt ensuite l’intestin grêle. Les substances contenues dans les aliments, les nutriments, vont alors passer dans les vaisseaux sanguins afin d’alimenter tous les organes en énergie et permettre le bon fonctionnement du corps.   

- Étape 4 : la digestion du côlon

Les aliments non digérés passent dans le gros intestin ou côlon et sont poussés à l’extérieur de l’organisme au niveau de l’anus. 

Schéma de l'appareil digestif humain

Découvrez notre complexe spécial digestion ENZYMAE

Après ingestion, commence un véritable périple pour les aliments ! Ceux-ci vont parcourir 6 à 8m de la bouche au côlon et subir une digestion mécanique et une digestion chimique. En moyenne, le temps de digestion est de plus ou moins 24h. Cela dépend évidemment des aliments assimilés mais aussi de l’âge de l’individu.

Le cycle complet de digestion se déroule en plusieurs étapes :

1. La mastication dure quelques secondes, une fois ingérés les aliments sont broyés par les dents et dégradés par la salive et les enzymes afin de former le bol alimentaire.

2. Ensuite, les aliments descendent les 25cm de l’oesophage en moins de 10s.

3. La digestion mécanique et chimique dans l’estomac dure 3 à 4h. Le repas est réduit à l’état de bouillie (le chyme).

4. Le chyme passe ensuite dans l’intestin grêle, où il leur faut 6 à 9h pour parcourir 5 à 7m le long de l’intestin. C’est lors de ce trajet que les nutriments sont absorbés par l’organisme.

5. Les aliments non digérés passent par le gros intestin ou côlon pendant 6 à 7h supplémentaires pour finir leur course dans le rectum.

6. Après avoir passé environ 6h dans les rectum, les selles sont libérées.

Toutes ces étapes accumulées, la durée de digestion des aliments après un repas est d’environ 1 à 2 jours.

Découvrez notre complexe spécial digestion ENZYMAE

Ballonnements, brûlures, nausées, spasmes … La digestion est un processus complexe qui peut parfois être enrayé. Mais alors comment bien digérer ? Voici 5 astuces afin de faciliter la digestion naturellement : 

- Mangez Équilibré : On ne vous le répètera jamais assez, mais pour fonctionner le corps a besoin d’un apport de nourriture varié et en quantité raisonnable (des fruits, des légumes, de la viande, des oeufs, du poisson…). Une alimentation équilibré vous aidera à mieux digérer. 

- Prenez le temps de manger : On l’oublie souvent mais la bouche est le premier organe de l’anatomie digestive. En effet, la mastication est essentielle ! Il faut donc prendre le temps de bien mâcher ce que vous ingérez afin de faciliter le travail du tube digestif. 

- Augmentez les fibres : Les meilleures sources de fibres sont les légumineuses (haricots secs, lentilles, pois chiche, petits-pois…), les fruits secs (pruneaux, amandes, noix…), ainsi que les céréales complètes (riz, pâtes, pain…).

- Privilégiez certaines épices : Le poivre, le gingembre et la réglisse sont connus pour faciliter la digestion et pour atténuer les douleurs d’estomac. Cependant certaines épices comme le piment sont à proscrire car elles peuvent avoir un effet irritant sur le tube digestif.

- Buvez de l’eau : L’eau est très importante pour le fonctionnement de l’organisme. L’eau facilite la digestion et l’évacuation des selles.

Découvrez notre complexe spécial digestion ENZYMAE

Le transit intestinal correspond au passage des aliments dans l’intestin (intestin grêle et côlon). Cependant, ce passage est très complexe et il arrive que le transit se dérègle. Dans ce cas les aliments se déplacent soit trop lentement (constipation), soit trop rapidement (diarrhée). Mais quels aliments permettent le bon fonctionnement du transit intestinal ?

Les aliments favorisant le transit intestinal :

- Les légumes : les haricots, les lentilles, les pois chiche … Ces légumes ont tous un point commun, ils sont riches en fibres. Grâce aux fibres, les légumes augmentent le volume du bol alimentaire et contribuent à ramollir les selles

- Les fruits : Pommes, cassis, fraises, pruneaux, amandes, noix … Voilà une multitude de fruits anti-constipation. Les fibres qu’ils apportent permettent de «nourrir» la bonne flore intestinale. Mention particulière pour le pruneau qui en plus d’être riche en fibres, contient aussi des molécules qui stimulent les contractions de l’intestin.

- Les céréales complètes : Les céréales complètes ont aussi un effet laxatif naturel. Riches en fibres insolubles, elles ont la particularité d’absorber l’eau et ainsi d’accélérer le transit. Misez donc sur le riz complet, le pain complet, le son ou l’avoine !

Les aliments ralentissant le transit intestinal : 

- Le riz blanc : Contrairement au riz complet, le riz blanc est un aliment qui contient peu de fibres. Le riz blanc fait donc partie des aliments qui ralentissent le transit.

- La viande : Elle favorise la constipation et les douleurs intestinales récurrentes. La viande rouge n’est pas conseillée lors d’une diarrhée car elle est plus lente à digérer que les autres aliments.

- La banane : Ce sont surtout les bananes peu mûres qui ralentissent le transit. Même si la banane est un fruit, elle possède la propriété d’absorber l’eau et n’est donc pas conseillée en cas de diarrhée. 

Le saviez vous ? : Les probiotiques participent aux rééquilibrage global de votre flore intestinale et permettent de lutter contre les troubles du transit (diarrhée, constipation)

Découvrez nos complexes favorisants le transit intestinal : Pour les adultes (FLORINOV) comme pour les enfants (TY FLORI)