Chirurgie bariatrique : qu'est ce que c'est ?

Publié le : 08/10/2020 16:25:41
Catégories : Chirurgie bariatrique , Dossiers thématiques

Chirurgie bariatrique : qu'est ce que c'est ?

Dans cet article, nous allons retrouver toutes les réponses à vos questions concernant la chirurgie bariatrique à commencer par à quoi cela consiste et à qui s'adresse-t-elle.

La chirurgie bariatrique : définition

La chirurgie bariatrique est le nom donné à l’ensemble des opérations chirurgicales effectuées pour perdre du poids : on parle aussi d’opération bariatrique , d’opération de l’obésité ou plus simplement d’une « opération perte de poids » ou encore d’une « chirurgie pour maigrir ». L’objectif est de diminuer l’apport alimentaire afin de favoriser une perte de poids à long terme et d'optimiser l'état de santé de la personne obèse.

Chirurgie bariatrique - Pour qui ?

Il est très simple de mesurer si l'on est en surpoids ou en obésité grâce à l’Indice de Masse Corporelle (IMC).

Il correspond au poids en kilogrammes divisé par le carré de la taille exprimée en mètre :

 IMC = poids/taille² (kg/m²)

Le surpoids est défini pour une valeur d’IMC comprise entre 25 et 30.

Au-delà de 30 on parle d’obésité.

Entre 35 et 40, on parle d’obésité sévère. Au-delà d’un IMC de 40 on parle d’obésité morbide.

Indice de masse corporelle

Selon la HAS (Haute Autorité de Santé), le chirurgie de l’obésité s’adresse aux personnes adultes :

  • Souffrant d’une obésité massive (IMC>40), ou d’une obésité sévère (IMC>35) associée à au moins une complication susceptible d’être améliorée par la chirurgie (diabète, hypertension, syndrome d’apnée du sommeil, troubles articulaires…),
  • Agées de 18 à 60 ans,
  • En situation d’échec vis-à-vis du traitement conventionnel de l’obésité correctement suivi pendant au moins 1 an combinant les différentes méthodes thérapeutiques (médicale, diététique, exercice physique…),
  • En l’absence de perte de poids suffisante ou de maintien de la perte de poids,
  • Avec un risque opérable acceptable,
  • Chez des patients motivés et coopérants, connaissant les avantages mais également les risques et les contraintes alimentaires.

Ainsi, l’opération bariatrique n’est pas une opération anodine, les enjeux et conséquences doivent être parfaitement compris, intégrés et acceptés, c’est pourquoi le parcours peut nécessiter 6 mois à 1 an avant l’opération.

Chirurgie bariatrique – Les différents types de chirurgie

Il existe deux grands types de chirurgie de l’obésité :

  • Les techniques dites restrictives pures, qui réduisent la taille de l’estomac : anneau gastrique ajustable, gastrectomie longitudinale (ou gastrectomie en manchon ou sleeve gastrectomie)
  • Les techniques mixtes, dites restrictives et malabsorptives, qui réduisent la taille de l’estomac et diminuent l’assimilation de ces aliments par l’organisme (malabsorption) : bypass gastrique (ou court-circuit gastrique), dérivation bilio-pancréatique.

Types de chirurgie bariatrique

(source : HAS)

Chaque intervention a ses avantages et ses inconvénients. L’équipe pluridisciplinaire propose au patient l’intervention la plus adaptée à sa situation, en fonction de ses besoins et de ses facteurs de risque.

> L’anneau gastrique ajustable

Cette technique diminue le volume de l’estomac et ralentit le passage des aliments. Elle ne perturbe pas la digestion des aliments. Un anneau (dont le diamètre est modifiable) est placé autour de la partie supérieure de l’estomac, délimitant ainsi une petite poche. Peu d’aliments sont nécessaires pour remplir cette poche et la sensation de satiété apparaît rapidement. Les aliments vont s’écouler très lentement selon le principe du sablier.

anneau gastrique

C’est la seule technique qui est ajustable, et réversible.

> Sleeve gastrectomy ou gastrectomie longitudinale

Cette technique consiste à retirer une partie de l’estomac (reduction de l’estomac de 2/3), celui-ci ne forme plus qu’un tube vertical et les aliments passent rapidement dans l’intestin. La digestion des aliments n’est pas perturbée, et l’appétit est diminué.

Cette opération constitue parfois la première étape d’une dérivation bilio-pancréatique.

Sleeve gastrectomie

> Bypass ou Court-circuit gastrique en Y

Il s’agit d’une technique qui permet à la fois de diminuer la quantité d’aliments ingérés (réduction de l’estomac) et l’assimilation de ces aliments par l’organisme, grâce à un court-circuit d’une partie de l’estomac et de l’intestin (aucun organe n’est enlevé). Les aliments vont directement dans la partie moyenne de l’intestin et sont donc assimilés en moindre quantité.

Bypass

> Bypass en oméga

Le Bypass en oméga (ou mini-bypass) est une forme particulière du bypass, plus simple à réaliser. Cependant, sur la base de résultats publiés en 2019, la HAS juge que le bypass en oméga ne représente pas une alternative pertinente au bypass en Y (bypass « classique ») et préconise qu’il ne soit pas remboursé par l’Assurance maladie. Les études révèlent par ailleurs un plus grand nombre de complications graves, parmi lesquelles des carences sévères, notamment en vitamines et minéraux, et des reflux biliaires.

Bypass en oméga

> Dérivation bilio-pancréatique

Cette technique complexe permet de limiter la quantité d’aliments ingérés et l’assimilation de ces aliments par l’intestin. Il y a une réduction de l’estomac par gastrectomie (sleeve) et l’intestin est divisé en 2 parties. Cette technique est réservée aux patients avec IMC >50 et/ou après échec d’une autre technique.

dérivation billion-pancréatique

Ces différentes interventions sont le plus souvent pratiquées sous cœlioscopie . Elles ne sont pas anodines : elles exigent une bonne préparation physique et psychologique. Elles requièrent également un bon suivi post-opératoire et un programme d’éducation au plan diététique ainsi que de l’activité physique.

Chirurgie bariatrique – Quels avantages ?

Cette opération pour maigrir a également bien d’autres avantages. Outre la perte de poids, souvent rapide pendant les 6 à 12 premiers mois, la chirurgie de l’obésité a également un impact sur les maladies associées : amélioration des dyslipidémies, de l’hypertension, du diabète ou encore de l’apnée du sommeil.

Perte de poids post Chirurgie bariatrique

Chirurgie bariatrique – Quelles conséquences ? Quels conseils ?

Les opérations de chirurgie bariatrique peuvent avoir diverses conséquences, à court, moyen et long terme :

  • Des complications mécaniques et fonctionnelles : ulcère, fistule, reflux gastro-oesophagien…,
  • Des troubles digestifs : mauvaise haleine, régurgitations, nausées, vomissements, ballonnements…,
  • Des complications psychologiques : changements d’humeur, difficultés face à la modification de l’image corporelle et/ou du regard des autres,
  • Des complications nutritionnelles : les risques de carences sont réels. Ceux-ci s’expliquent par deux phénomènes : la quantité d’aliments ingérée est considérablement réduite d’une part, et d’autre part il peut y avoir (dans le cas des chirurgies malabsorptives) une « malabsorption » des aliments, et donc des nutriments, vitamines et minéraux. Il est dès lors nécessaire de prévoir une supplémentation en vitamines et minéraux, ainsi que des analyses biologiques régulières pour dépister un éventuel déficit voire une carence.

Conseils après l’opération

Voici quelques conseils à adopter après l’opération, et à garder tout au long de sa vie :

  • Manger très doucement, en petites quantités, en mâchant bien
  • Prendre ses repas assis et dans le calme
  • Boire en-dehors des repas
  • Arrêter de manger dès la première sensation de satiété
  • Éviter les boissons gazeuses, sucrées, les sauces, les fritures, les sucreries et les aliments gras
  • Prendre des suppléments vitaminiques afin d’éviter les carences
  • Respecter un délai de 2h avant de s’allonger
  • Pratiquer régulièrement une activité physique

Pour aller plus loin

Le site abcd chirurgie (Association Briochine de Chirurgie Digestive) est un site d’information médicale réalisé en partenariat avec le Centre Hospitalier de Saint-Brieuc.

La HAS (Haute Autorité de Santé) a édité une brochure patients pour la prise en charge chirurgicale chez l’adulte, ainsi que des exemples de questions à poser au médecin.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 02 97 83 60 94 ou par email à contact@effinov-nutrition.fr.

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire