Cancer et nutrition : Nutrition et prévention du cancer (1/4)

Publié le : 31/05/2019 16:25:20
Catégories : Nutrition Médicale

Cancer et nutrition : Nutrition et prévention du cancer (1/4)

"Que ton alimentation soit ta première médecine." (Hippocrate)

40% des cancers sont liés à notre mode de vie et à nos comportements. Avec la lutte contre le tabac, la nutrition est le domaine où nous pouvons le plus réduire nos risques de cancers. 

La recommandation des 5 fruits et légumes est maintenant connue de tous ! Les fruits et légumes possèdent en effet des effets préventifs sur certains types de cancers, notamment grâce à leur richesse en divers composés actifs : vitamines, minéraux, polyphénols antioxydants…

> Légumes crucifères : de tous les végétaux comestibles par l’homme, les crucifères (brocoli, chou fleur, chou de Bruxelles, chou frisé…) sont généralement ceux qui contiennent la plus grande variété de molécules aux propriétés anticancéreuses : polyphénols, glucosinolates, sulforaphane…

Prévention cancer curcuma> Curcuma : le curcuma est une épice sacrée en Inde. Déjà décrit comme plante médicinale 3000 ans avant Jésus-Christ, il est encore considéré dans la médecine ayurvédique comme ayant la propriété de purifier l’organisme. Les curcuminoïdes, principaux composés du curcuma, sont responsables de sa jolie couleur mais également de ses effets bénéfiques. Il est intéressant d’ajouter dans son plat à base de curcuma du poivre noir, contenant de la pipérine qui augmente de plus de 1000 fois l’absorption du curcuma.

> Thé vert : le thé est une boisson complexe, constituée de plusieurs centaines de molécules différentes qui lui donnent son arôme, son gout et son astringence si caractéristique. Un tiers du poids des feuilles de thé renferme des catéchines, responsables de ses effets bénéfiques. Pour bénéficier au maximum de ses effets, il convient de privilégier le thé vert et notamment le thé vert japonais, et de laisser infuser longtemps (8 à 10 minutes) pour permettre une bonne extraction des molécules.

prévention et cancer fruits rouges> Fruits rouges : framboises, fraises, myrtilles, canneberges. Ces petits fruits sont riches en polyphénols : acide ellagique, anthocyanidines, proanthocyanidines… Ces molécules ne sont pas dégradées par la congélation, il est donc possible d’en profiter toute l’année ! Les canneberges peuvent être consommées séchées et ajoutées aux salades de fruits ou mélanges de fruits secs pour le gouter.

> Agrumes : la consommation d’agrumes, entiers ou sous forme de jus, permet d’apporter à l’organisme des vitamines mais également de nombreuses substances intéressantes : une classe de polyphénols dénommée flavanones, ainsi que des terpènes.

Références :
Les aliments contre le cancer – La prévention du cancer par l’alimentation. Drs Béliveau et Gingras. Editions Solar.
INCa – Nutrition et cancers grand public, 2015.

Des réponses adaptées à vos besoins